dimanche 4 novembre 2012

Remontoir à échappement pour montre automatique

Vous savez ce qu'est une montre automatique : la montre-bracelet se remonte toute seule grâce aux mouvements que vous faites avec votre poignet pendant vos activités.

Bien sûr de nos jours les montres sont souvent alimentées par une pile, mais beaucoup d'Amateurs restent inconditionnels des montres mécaniques.
Il existe bien sûr des montres de prestige qui sont mécaniques et automatiques, mais on (re)trouve de plus en plus dans le commerce de telles montres à des prix abordables.

Il existe même des systèmes hybrides (par exemple le système "kinetic" de Seiko) qui alimentent mécaniquement et automatiquement un petit générateur d'électricité interne, qui lui-même recharge la batterie, qui délivre à son tour l'énergie ainsi stockée à la montre...

Bref, vous aurez compris que c'est tout un monde de passion et d'enchantement pour ceux qui apprécient l'horlogerie.

Certaines montres automatiques peuvent s'armer (on dit souvent "se remonter") à la main avec leur couronne (communément appelé "le remontoir"), mais d'autres n'offrent pas cette possibilité et on est alors obligé soit de les porter tout le temps, soit de les placer dans un boîtier remontoir spécial qui va simuler les mouvements d'un poignet en activité et les actionner pour leur permettre de continuer à tourner.

On trouve des boîtiers remontoirs dans le commerce, mais ils fonctionnent à l’électricité ce qui personnellement me pose un problème de principe :
pourquoi alimenter en électricité une montre justement conçue pour se passer d'alimentation électrique ?

J'ai donc imaginé un remontoir mécanique en bois.
Le système est basé sur un mécanisme à échappement qui régule la rotation d'une roue entraînée par un poids. C'est donc uniquement la gravité qui lui fournie l'énergie nécessaire.



Fixé à 1,80m de hauteur, ce remontoir permet d'armer une montre automatique sans arrêt pendant une heure, ce qui selon les constructeurs permet à la montre de fonctionner environ une quarantaine d'heures.

On enroule directement le fil du poids à la main, et on place la montre sur le balancier.
Le poids entraîne le déroulement de l'axe du cordeau, qui lui-même entraîne la roue dentée.
Les 33 dents orientées à 45 degrés poussent sur les coussinets à roulement de l'ancre (le "T" en haut du balancier) et entretiennent ainsi le mouvement du balancier tandis qu'icelui va-et-vient sur une fréquence d'environ un battement par seconde.


Une vidéo présentant le système en 3D :


video

lundi 29 octobre 2012

Moule à glaçon à démoulage facilement singulier...

On trouve déjà toute sorte de moules à glaçons très design et/ou à "démoulage facile" en silicone notamment, qui en offrant une enveloppe souple tendent à faciliter effectivement le démoulage des glaçons.

Mais avez-vous essayé de démouler juste quelques glaçons directement sur un verre pour éviter la phase "seau à glaçons" aussi pompeuse que malcommode pour offrir rapidement un apéritif improvisé aux amis de passage ?
Avez-vous déjà proposé un verre à votre tendre dulcinée, dans un geste aussi charmant que classe pour joindre en un clin d'œil l'acte à la parole ?

Ça se termine immanquablement par le verre manqué et par un ou plusieurs glaçons sur le sol, non ?
(et je ne vous parle pas du sourire niais qui les accompagne généralement)

Alors une idée de solution simple : un bac à glaçons rigide dont seul le fond est en silicone souple.
Ainsi une simple pression du pouce suffit pour démouler un seul glaçon et alimenter un verre individuellement...

What else ?


jeudi 21 juin 2012

Maintien d'oreillettes de smartphone ou lecteur MP3

Avez-vous déjà essayé d'aller faire votre jogging en vous motivant au son d'une musique rythmée jouée par votre smartphone ?
Avez-vous déjà essayé d'aller faire une "marche-vive" (très bon pour la santé) en écoutant le très progressif Boléro de Maurice Ravel distillé précautionneusement dans vos oreilles délicates par les dernières oreillettes hi-tech de votre excellent lecteur MP3 ?
Ou d'aller faire voler vos cerfs-volants à l'écoute du chœur puissant du 3ème mouvement de la 9ème symphonie de Beethoven (ça exerce pour apprendre à compter) ?
Ou faire du Stand Up Paddle avec des coups de pagaies soutenus et enthousiastes au son du dernier album de Rihana (ça compte aussi) ?
Quelle que soit votre activité remuante et écoutante, combien de fois avez-vous dû "remettre les oreillettes" ou "ajuster les oreillettes", ou "récupérer une oreillette" ou...
Bref, avez-vous remarqué que dans ces moments là on dirait que tout le monde de la haute technologie s'est ligué contre vous pour vous empêcher de profiter pleinement de votre séance d'activité salvatrice ?

La solution avec une nouvelle invention, le "earpieces-holder" : un système de maintien léger qui se place sur votre tête comme un casque à écouteurs : il vient simplement couvrir délicatement les orifices de vos oreilles pour maintenir en douceur vos oreillettes, vous permettant tous les mouvements - du plus extrême au plus vif - sans les perdre.

À suivre...